La CILIP et ses nouveaux services aux adhérents

cilip1-logo-2016-03-15

Je ne dirais pas que le secteur associatif professionnel va mal au sens où l’investissement des individus est en réalité de plus en plus fort. Mais le paysage est très éclaté

autour d’une diversification, internationalisation et/ou spécialisation des formes associatives (1).

Les associations les plus anciennes et les plus « lourdes » en terme de fonctionnement pâtissent de cette situation puisqu’une des conséquence directe de cette diversité  est une diminution du nombre d’adhérents. Mais les associations bougent et innovent.

Prenons le terrain associatif britannique que nous avions déjà évoqué en 2013 : il était question alors du changement du nom de la CILIP (ici) qui malgré une baisse de ces adhérents (voir chiffres Wikipedia) revendique toutefois 13,470 adhérents en 2014. Regardons aujourd’hui ce que propose la CILIP. Lire la suite