Fiche ROME pour l’infodoc modifiée en fiche K1601 du Pôle Emploi

mise à jour en octobre 2012; octobre 2015 ; décembre 2015 (a priori sans changement).
mise à jour au 30/01/2010 tenant compte des changements « Pôle Emploi »

—————————————————————————————————

On me rappelle qu’il faut a minima citer les fiches ROME élaborées par l’ANPE, devenues en 2010 les Fiches ROME du Pôle Emploi. La nouvelle version en ligne datée de décembre 2015 ne semble pas porter de modification par rapport à celle de 2012.

L’évolution marquante de ces dernières années (entre 2009 et 2012) vient d’une approche par « groupe professionnel ». Ainsi l’objectif de chacune des fiches est de rendre compte d’une profession. D’où l’existence d’une définition unique d’emploi/métiers regroupant 46 « métiers » ou emplois. Cette définition qui  n’apparaissait que dans la version pdf de la fiche, a été réintégrée dans le nouveau site  (nouvelle URL en 2015).

Encore faut-il que la profession soit dès lors correctement représentée et qu’elle prenne en compte les évolutions en terme de terrains professionnels largement en dehors de tout centre (documentaire, bibliothèque ou archives).

La fiche numéro de code K1601 Gestion de l’information et de la documentation (pdf) (ancien code 32214 intitulée « Spécialiste de la gestion de l’information) regroupe ces 46 appellations. Vous ne le saviez pas encore, mais l’archiviste-paléographe, le courtier en information (disparu), le Veilleur / Veilleuse documentaire, le Discothécaire, le Gestionnaire de documents d’entreprise et le responsable de service documentation (au hasard) ont le même métier/emploi.

Lire la suite

Publicités

Référentiel européen des compétences du secteur de l’Informatique

Fin 2008, un référentiel européen de compétences pour les métiers informatique a été diffusé.

Comparant  son organisation et sa présentation par rapport à l’Euroréférentiel des PID (professionnels de l’infodoc), Jean Meyriat (que nous remercions pour cette veille) note plusieurs choses :

  • Les compétences sont décrites à travers les activités que ces compétences rendent possibles. Par contre, les exemples sont rédigés par peu de phrase mais de longues phrases expliquant en quoi consiste l’activité (ou les deux ou trois activités principales)
  • L’activité  est présentée en deux couches superposées. D’abord, une description générale de l’activité puis un paragraphe particulier pour chacun des 5 niveaux auxquels peut s’exercer cette activité.
  • Les compétences ne sont pas exercées à tous les niveaux, certaines ne l’étant qu’au niveau 2 ou 3 (Par exemple : « D.3. Education and Training Provision »)
  • Les 32 e-Compétences ainsi définies sont regroupées en 5 « areas », dans le même esprit que les groupes de l’Euréférentiel PID. Cette structure suit le fondement (ontologie !) des activités des informaticiens, c’est-à-dire produire et manager des applications informatiques. : planifier un projet informatique (Area A), le spécifier et le concevoir (B. Build), le mettre en oeuvre (C.Run), assurer le support (D.Enable) et enfin manager ( incluant la qualité..) (E.Manage). Ce qui correspond à peu près à l’organisation du référentiel français du Cigref, un des trois référentiels utilisés au départ pour ce travail.
  • Une correspondance est établie entre ces 5 niveaux de compétence et 6 (les plus élevés) des 8 niveaux de qualification de l’ EQF (pour European Qualifications Framework ou CEC pour Cadre Européen pour la Certification), avec un petit problème arithmétique (5 = 6),  résolu en appariant Comp. 2 et EQF 4 et 5.

Pour cette communauté, ce référentiel constitue une « norme » (il est d’ailleurs promu par le CEN).

Je suis simplement scandalisée par le titre très général qui peut s’appliquer absolument à n’importe quel référentiel de compétences : ils ont oublié simplement le contexte dans le titre : TIC en français / ICT en anglais (ou plutôt Technologies de l’information/IT). Et surtout la récupération du nom de domaine : ecompetences.eu (bien sûr, les premiers arrivés sont les premiers servis ….)

Localisation du référentiel http://www.ecompetences.eu/ 1936,e-CF+in+action+-+downloads.html
Info sur le blog du Cigrefhttp://www.cigref.fr/cigref_publications/2008/10/2008—towards.html

Cartographie des métiers de la presse (écrite)

Une cartographie des métiers de la presse écrite définie par l’ Observatoire des métiers de la presse. Précision : contrairement à ce que le titre le laisse supposer, cela ne couvre pas toute la presse mais uniquement la presse écrite.

Cartographie de la presse 2009

Cartographie de la presse 2009

Sur le plan « méthode » de production d’un référentiel métier, rien à dire. Le site est de plus agréable, même s’il n’est pas toujours pratique pour des études comparatives en particulier avec l‘Euroréférentiel des compétences ou le référentiel Métiers des PID proposés par l’ADBS. Lire la suite

Référentiel des métiers du patrimoine cinématographique en France

par Joël DAIRE, Directeur délégué du Patrimoine à la Cinémathèque française
Organisé par filières et à l’intérieur de chacune d’elles, par grandes fonctions ; 10 pages
Le référentiel métier dans le cinéma : http://www.inp.fr/index.php/fr/Mediatheque-numerique/Les-publications-electroniques/les-dossiers-electroniques/n%C2%B05

Au sommaire :

I. LES METIERS DE LA FILIERE « FILMS »
1. La fonction « enrichissements »
2. La fonction « traitement documentaire des films »
3. La fonction « sauvegarde et restauration »
4. La fonction « programmation »
5. La fonction « exploitation »
II. LES METIERS DE LA FILIERE « NON-FILM »
1. La fonction « enrichissement »
2. La fonction « traitement documentaire »
3. La fonction « diffusion »
III. LES METIERS DE LA FILIERE « LOGISTIQUE »
1. La fonction « stockage »
2. La fonction « régie des oeuvres »
3. La fonction « informatique documentaire»
IV. LES METIERS DE LA FILIERE « ACTION CULTURELLE, MEDIATION »

Voir aussi : Une liste de référentiels en infodoc : http://referentiel-en-infodoc.blogspot.com/2008/10/quelques-rfrentiels-en-information.html

Listes de référentiels en Infodoc

Mise à jour Octobre 2015 ; 05 Mai 2017

Référentiels en Info-doc

La plupart de ces référentiels sont des référentiels d’emplois, c’est-à-dire qu’ils s’appliquent dans un contexte d’emploi très précis. D’autres sont plus généraux et touchent des situations professionnelles multiples associant des fonctions et des emplois, des niveaux / statuts très variables.

En France

Référentiels Métiers et Compétences, ADBS
– Référentiel des Compétences, 2004 – http://www.adbs.fr/euroreferentiel-130264.htm
– Référentiel des Métiers, 2008
– Cartographie des Métiers, 2013 – http://www.adbs.fr/carte-metiers-adbs-2013-132079.htm

Secteur IST – Cartographie de la BAP F Information, CNRS
2016 – https://data.enseignementsup-recherche.gouv.fr/pages/referens/
2009 – http://bit.ly/1ipznkQ
2007 – http://www.sg.cnrs.fr/drh/publi/referens/referens.htm
2002 – http://web-rh.dsi.cnrs.fr/metierprd/pck_rdm_ui_carto_bap.ini_page?i_num_bap=4&i_num_page=3
Voir aussi : Métiers de l’ITMECIDI

Secteur Collectivités locales Répertoire des métiers – CNFPThttp://www.cnfpt.fr/evoluer/metiers-fonction-publique-territoriale/repertoire-metiers. Répertoire des métiers territoriaux-Champ d’intervention : 4) Animation et services à la population.
Famille : D30. Bibliothèques et centres documentaires, CNFPT, (date?)

Secteur HospitalierRéférentiel des métiers de la documentation, des bibliothèques et des archives dans la fonction publique hospitalière, 2005 (pdf)

Professeur-Documentaliste – Métiers du professorat et de l’éducation (Professeur-documentaliste)
http://www.devenirenseignant.gouv.fr/cid98773/le-referentiel-competences-des-metiers-professorat-education.html
Voir aussi – https://www.reseau-canope.fr/savoirscdi/metier/le-professeur-documentaliste-textes-reglementaires/les-missions.html

Secteur Bibliothèque (lecture publique)Bibliofil’ : le référentiel de la filière bibliothèque [2008]
Un référentiel d’emploi-type pour les « agents des corps de la filière bibliothèque » produit par la DPMA du Ministère de l’Education nationale. http://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid23290/bibliofil-le-referentiel-de-la-filiere-bibliotheque.html

Secteur Education nationale –Répertoire des métiers de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (2011) — page 69 – Bibliothèques, Documentation, Archives et musée

Secteur agricole – Répertoire des métiers du ministère chargé de l’agriculture et de ses établissements publics (plusieurs fiches consacrées aux métiers de l’info-doc). Ministère de l’Agriculture et de la pêche, 2015.

Secteur des Archives – Référentiel métiers. La profession d’archiviste ou les métiers des archivistes, AAF, 2014. 2017 Sur le site www.archivistes.org
https://francearchives.fr/article/37902

Répertoire des métiers de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche (ERME), 2012

Secteur Intelligence économique – Liste des métiers de l’IE (Intelligence Economique) – 2016

Référentiel d’organismes du secteur de l’infodoc (emploi)

Des référentiels d’emplois propres à des organismes sont disponibles également sur le web :

Référentiels d’organismes ou de secteurs autres que l’infodoc

ayant une fonction et/ou des postes dédiés

A l’international

Competencies for Information Professionals, SLA (Special Libraries Association) , en cours de révision (ancienne version 2003 – http://www.sla.org/content/learn/comp2003/index.cfm)

Core Competencies for Art Information Professionals [pdf], ARLIS (Art Libraries Society of North America) – http://www.arlisna.org/organization/com/profdev/corecomp.html

Competencies of Law Librarianship, AALL, 2001
http://www.aallnet.org/prodev/competencies.asp

Records and Information Management Core Competencies, ARMA Int.
http://www.arma.org/bookstore/productdetail.cfm?ProductID=2276

Technology Core Competencies for California Library Workers (2005)
http://www.cla-net.org/included/docs/tech_core_competencies.pdf

Statements of knowledge and competencies developed by relevant professional organizations, ALA
« Guide des connaissances et compétences » définies par différentes organisations professionnels utilisé dans le cadre de l’accréditation de l’ALA et qui correspond aux compétences qu’un bibliothécaire généraliste débutant doit posséder lorsqu’il est accrédité.
http://www.ala.org/ala/aboutala/offices/accreditation/edpol/educationalpolicy.c

Archives

Familles de référentiels, objets de ce blogue

Ce blogue constitue un espace de ressources sur la thématique des Référentiels Métiers ou Compétences dans le secteur de l’infodoc.

En ressources humaines, il est important de distinguer trois grandes familles de référentiels en fonction de leur objet :

  1. Les référentiels qui présentent des compétences et aptitudes que des professionnels doivent posséder pour pourvoir exercer leurs activités.
    On peut citer le
    « Référentiel des compétences et aptitudes des professionnels européens de l’information-documentation », dénommé l’Euroréférentiel I&D (2004).
  2. Les référentiels qui présentent des emplois voire des postes de travail dans tel ou tel contexte professionnel.
    L’emploi est une construction basée sur un ensemble d’activités et de compétences et aptitudes associées regroupés. L’emploi peut être générique (indexeur – on parle alors de métiers), ou adapté à un organisme précis.
    BibioFil, le référentiel de la filière bibliothèque de l’Education nationale
    – Référentiel métiers: La profession d’archiviste ou les métiers des archives, AAF, [2008] [pdf]
    – le Référentiel des métiers-types des Professionnels de l’Information-Documentation, édité par l’ADBS en 2001 (précédemment dénommé Référentiel des emplois-types). Ce dernier, produit par une association professionnelle, expose des métiers-types, donc plus générique que des emplois.
  3. Les référentiels de formation qui présentent les compétences et aptitudes à atteindre par des apprenants dans le cadre d’un dispositif/programme de formation.Pour cette dernière famille, nous pouvons également distinguer dans notre secteur professionnel :3.1. les référentiels de compétences documentaires à l’attention des utilisateurs de l’information : étudiant, élève, mais aussi en collaborateurs dans les organisations ou entreprises (culture de l’information). Nous ne traitons pas ces référentiels ici.
    Par exemple, « EruDist, Référentiel de compétences documentaires pour le métier d’étudiant 1er cycle universitaire »3.2. les référentiels pour les personnels travaillant dans les dispositifs documentaires
    Ceux-ci devraient s’articuler alors avec des référentiels professionnels de compétences ou de métiers.

Versions linguistiques de l’Euroréférentiel de l’infodoc

Le « Référentiel des compétences et aptitudes des professionnels européens de l’information-documentation », dénommé Euroréférentiel I&D, a été initié en 1999 au sein de l’ECIA (European Council of Information Associations).
Une nouvelle version est parue en 2004. Ce document de référence pour la profession de l’Information-Documentation se scinde en deux volumes :

  • Volume 1: Compétences et aptitudes des professionnels européens de l’information-documentation 33 domaines de compétence répartis en 5 groupes et analysés selon 4 niveaux, ainsi que 20 aptitudes réparties en 6 groupes
  • Volume 2: Niveaux de qualification des professionnels européens de l’information-documentation Il décrit les caractéristiques de 4 niveaux de qualification : assistant, technicien, manager (d’équipe ou de projet), expert

La version de 2004 existent dans 10 versions linguistiques.

Participants au projet

Version anglaise
Euroguide LIS – Volume 1. Competencies and aptitudes for European information professionals, Second entirely revised edition, ADBS, 2004 Euroguide LIS : Volume 2. Levels of qualification for European information professionals, ADBS, 2004
http://www.certidoc.net/ (encadré en bas de cette page)

Version allemande
Euroguide : Handbuch für Informationskompetenz (BID) 1. Band Kompetenzen und Soft Skills der Informationsfachleute in Europa Zweite überarbeitete Edition Euroguide : Handbuch für Informationskompetenz (BID) 2. Band Qualifikationsniveaus der europäischen Informationsfachleute
http://www.certidoc.net/ (encadré en bas de cette page)

Version espagnole
Euro-referencial en Información y Documentación. Volumen 1: Competencias y aptitudes de los profesionales europeos de la información y documentación Euro-referencial en Información y Documentación.. Volumen 2: Niveles de cualificación de los profesionales de la información y documentación
http://www.certidoc.net/ (encadré en bas de cette page)
http://www.sedic.es/p_euro-referencial.htm (version papier)

Version française (sur le site de l’ADBS)
Euroréférentiel. Volume 1. Compétences et aptitudes des professionnels européens de l’information-documentation. Deuxième édition entièrement revue – Avril 2004 Euroréférentiel. Volume 2. Niveaux de qualification des professionnels européens de l’information-documentation, Mai 2004
http://www.adbs.fr/site/carrieres/euroref/index.phphttp://www.adbs.fr/euroreferentiel-i-d-volume-1-competences-et-aptitudes-des-professionnels-europeens-de-l-information-documentation-volume-2-niveaux-de-qualification-des-professionnels-europeens-de-l-information-documentation-19191.htm

Autres versions linguistiques (traduites)

Version croate, 2005
Europriručnik I&D : znanja i odlike europskih stručnjaka za informacije i dokumentaciju, Volumen 1 Europriručnik Ihttp://beta.blogger.com/img/gl.link.gif&D : razine kvalifikacije europskih stručnjaka za informacije i dokumentaciju, Volumen 1 Edité par Hrvatsko informacijsko i dokumentacijsko društvo (HID, http://www.hidd.hr/) http://www.hidd.hr/projects/europrirucnik/europrirucnik.php

Version tchèque, SKIP, 2006
Evropsky pruvodce kompetencemi v oboru knihovnickych a informacnich sluzeb (Cs)

Version hongroise (Hu), 2006
Európai információs szakemberek kompetenciái és tulajdonságai. Európai információs szakemberek szakmai minősítési szintjei, LIS Euroguide, 2006. http://www.ki.oszk.hu/dok/euroguide.pdf

Version italienne (It), 2005
Euroguida I&D. Volume 1: competenze e attitudini dei professionisti europei dell’infor-mazione-documentazione; 2. ed. interamente riveduta / a cura di Domenico Bogliolo – versione ufficiale italiana di Domenico Bogliolo, revisione di Maria Pia Carosella, AIDA, 2005 Euroguida I&D. Volume 2: livelli di qualificazione dei professionisti europei dell’informazione-documentazione, AIDA, 2005.
http://www.aidaweb.it/pubblicazioni.html

Version portugaise (Pt), 2005
Vol. I: Competências e aptidões dos profissionais europeus de I-D Vol. II: Níveis de qualificação dos profissionais europeus de I-D. Associação Portuguesa para a Gestão da Informação (anciennement Incite, http://www.incite.pt/) http://www.incite.pt/worddoc/EuroReferencial_P.pdf

Version roumaine (Ro), 2005
Euroreferențial I&D, volumul 1 și 2, ABIDOR, 2005