Nomenclatures « formation » et « emploi »

MAJ : 20 Octobre 2016.

J’ai fini par rédiger un court article dans la revue I2D (numéro 2016/3 (Volume 53) sur Cairn)). Avec un schéma enrichi :

2016-3_MC3_Dalbin_V2_2016-07-18 à 08.00.01.png

—- Version du 4 Mai 2016 –—–

Toujours actifs sur le terrain des référentiels métiers et compétences, nous cherchons à ré-évaluer la représentation des métiers et fonctions occupés par les professionnels de l’InfoDoc, à la fois :
sur le terrain : via les offres d’emploi, la description de postes dans les organismes et des témoignages de professionnels ;
via les nomenclatures formation ou emploi, c’est-à-dire la représentation que s’en font les services de l’Etat…

Cartographie des nomencaltures Ces nomenclatures existent depuis de nombreuses années, mais l’extension récente de leurs usages et de leur impact dans notre écosystème, les rendent aujourd’hui incontournables.
Nous reviendrons ultérieurement sur l’objet de notre propos (la représentation concrète de nos métiers et fonctions), mais commençons par repérer ces nomenclatures et identifier leur périmètre d’intervention. Lire la suite

Fiche ROME pour l’infodoc modifiée en fiche K1601 du Pôle Emploi

mise à jour en octobre 2012; octobre 2015 ; décembre 2015 (a priori sans changement).
mise à jour au 30/01/2010 tenant compte des changements « Pôle Emploi »

—————————————————————————————————

On me rappelle qu’il faut a minima citer les fiches ROME élaborées par l’ANPE, devenues en 2010 les Fiches ROME du Pôle Emploi. La nouvelle version en ligne datée de décembre 2015 ne semble pas porter de modification par rapport à celle de 2012.

L’évolution marquante de ces dernières années (entre 2009 et 2012) vient d’une approche par « groupe professionnel ». Ainsi l’objectif de chacune des fiches est de rendre compte d’une profession. D’où l’existence d’une définition unique d’emploi/métiers regroupant 46 « métiers » ou emplois. Cette définition qui  n’apparaissait que dans la version pdf de la fiche, a été réintégrée dans le nouveau site  (nouvelle URL en 2015).

Encore faut-il que la profession soit dès lors correctement représentée et qu’elle prenne en compte les évolutions en terme de terrains professionnels largement en dehors de tout centre (documentaire, bibliothèque ou archives).

La fiche numéro de code K1601 Gestion de l’information et de la documentation (pdf) (ancien code 32214 intitulée « Spécialiste de la gestion de l’information) regroupe ces 46 appellations. Vous ne le saviez pas encore, mais l’archiviste-paléographe, le courtier en information (disparu), le Veilleur / Veilleuse documentaire, le Discothécaire, le Gestionnaire de documents d’entreprise et le responsable de service documentation (au hasard) ont le même métier/emploi.

Lire la suite