Nomenclatures « formation » et « emploi »

MAJ : 20 Octobre 2016.

J’ai fini par rédiger un court article dans la revue I2D (numéro 2016/3 (Volume 53) sur Cairn)). Avec un schéma enrichi :

2016-3_MC3_Dalbin_V2_2016-07-18 à 08.00.01.png

—- Version du 4 Mai 2016 –—–

Toujours actifs sur le terrain des référentiels métiers et compétences, nous cherchons à ré-évaluer la représentation des métiers et fonctions occupés par les professionnels de l’InfoDoc, à la fois :
sur le terrain : via les offres d’emploi, la description de postes dans les organismes et des témoignages de professionnels ;
via les nomenclatures formation ou emploi, c’est-à-dire la représentation que s’en font les services de l’Etat…

Cartographie des nomencaltures Ces nomenclatures existent depuis de nombreuses années, mais l’extension récente de leurs usages et de leur impact dans notre écosystème, les rendent aujourd’hui incontournables.
Nous reviendrons ultérieurement sur l’objet de notre propos (la représentation concrète de nos métiers et fonctions), mais commençons par repérer ces nomenclatures et identifier leur périmètre d’intervention. Lire la suite

Publicités

Prestations de services intégrées aux programmes éducatifs (embedded librarians)

Les activités de PID (professionnels de l’infodoc) intégrés aux programmes éducatifs se développent.

Nous en avions déjà parlé en 2010 pour un tour d’horizon de ce type d’activité, et en 2012 pour une enquête aux USA chez les documentalistes-juristes.

Voici l’offre de service de la BU « Hartness » des  Université de l’Etat du Vermont (Vermont State Colleges ») qui distingue :

  • une intervention tout au long d’un semestre sur la plateforme moodle  – Semester-Long Librarian (Moodle) 
  • une intervention « invitée » – Guest Librarian, sur un ou deux projets de recherche seulement certaines semaines du semestre
  • une intervention en classe – Class Librarian (non-Moodle) – sans plateforme de FOAD – via le courriel

Ci-joint le formulaire de demande pour l’été 2012* d’un embedded librarian.

Y a-t-il une offre de service de cette nature en France ?

PS : Je ne pointais pas ici le fait qu’il y a des formations durant la période estivale….

Signons le Manifeste Fadben

La FADBEN a publié un manifeste avec un certain nombre de revendications. J’ai lancé fin mars, un fil de discussion sur le forum de l’ADBS sur linkedin (attention : ce forum est malheureusement fermé au non-membre ; on ne sait pas pourquoi !).
En tant que professionnel de l’infodoc depuis 40 ans ET citoyenne de la république française (!), je vais signer et j’aimerais que l’ADBS signe !
Alors ce Manifeste
Un document court (2 pages et 830 mots environ).
L’objet du manifeste est présenté dès les deux premiers paragraphes :
 « inscrire de manière explicite et formelle dans les finalités de son système éducatif. »… le développement d’une « culture informationnelle chez l’élève » … » favorisant l’intégration sociale, culturelle et professionnelle des individus ».

Les documentalistes intégrés à l’environnement de travail de leurs utilisateurs (« embedded librarian ») : enquête dans le secteur juridique (US)

Nous avions déjà évoqués en 2010 sur ce carnet, la modalité d’intégration des professionnels dans les services opérationnels plutôt que de rester dans un « gros » service documentaire – les « embedded librarian ».

Voici les résultats d’une enquête portant sur cette modalités d’intervention dans le secteur juridique.

L’enquête était menée dans le cadre d’une conférence sur les stratégies et bonne pratiques dans les services d’information des entreprises juridiques (pdf) (NewYork, 2012).

244 participants ont répondu à l’enquête. 50% des répondants ont mis en place ce type de fonctionnement dans leurs entreprises. .. et donc 50% ne l’ont pas fait  ! Lire la suite

Témoignage par l’image

Un « témoignage » amusant de professionnels de l’infodoc (USA)

«  This is What a Librarian Looks Like » : des portraits photos

Le défi : faire évoluer les stéréotypes des PID, avec une image

via SLA sur facebook

Pratiques informatives : De l’école au travail et du travail à l’école

Un article d’un bibliothécaire-formateur australien, James E.Herring, reprenant les principaux résultats d’une très intéressante étude qualitative sur l’approche et la perception des pratiques informationnelles AVANT (pre-placement interview) et APRES (post-placement interviews) une expérience professionnelle, conduite auprès d’un groupe de 10 étudiants (seulement).

Quelques extraits

Lire la suite

Le « curator » nouveau est arrivé !

Le curator et la curation ont traversé la Manche ou plutôt l’Atlantique de façon nette depuis un an pour faire l’objet de très nombreux billets et même un imposant dossier de 01netPro  – Le Guide de la curation, en 4 parties :  les concepts, les pratiques, les outils, les cas d’usage...

L’arrivée de plateformes dédiées à l’activité ainsi nommée donne du poids à ce qui ne semble pas être uniquement un phénomène de mode. Le nombre d’offres d’emploi outre-atlantique renforce cette impression.

Mais puisqu’il y est question de : surveiller des sources et ressources, de trier le bon grain de l’ivraie, de les organiser ou plus souvent de les mettre en forme pour les partager….j’oserais même dire que c’est une activité naturelle aujourd’hui !

Bien sûr, journaliste, veilleur, documentaliste,…. y vont de leurs billets d’humeur : ce serait du réchauffé.

Je pense tout simplement qu’aujourd’hui une très grande majorité des citoyens, quelles que soient leurs activités doivent :

  • surveiller des sources,
  • (lire et) choisir parmi des (flots de) ressources,
  • traiter l’information,
  • la mettre en forme pour la partager,
  • voire parfois organiser et gérer certaines ressources…
  • le tout via l’outil devenu universel : l’ordinateur (ou l’écran en réseau).

Il paraît même que nous sommes dans la société des travailleurs de la connaissance !

Lire la suite