Référentiel européen des compétences du secteur de l’Informatique

Fin 2008, un référentiel européen de compétences pour les métiers informatique a été diffusé.

Comparant  son organisation et sa présentation par rapport à l’Euroréférentiel des PID (professionnels de l’infodoc), Jean Meyriat (que nous remercions pour cette veille) note plusieurs choses :

  • Les compétences sont décrites à travers les activités que ces compétences rendent possibles. Par contre, les exemples sont rédigés par peu de phrase mais de longues phrases expliquant en quoi consiste l’activité (ou les deux ou trois activités principales)
  • L’activité  est présentée en deux couches superposées. D’abord, une description générale de l’activité puis un paragraphe particulier pour chacun des 5 niveaux auxquels peut s’exercer cette activité.
  • Les compétences ne sont pas exercées à tous les niveaux, certaines ne l’étant qu’au niveau 2 ou 3 (Par exemple : « D.3. Education and Training Provision »)
  • Les 32 e-Compétences ainsi définies sont regroupées en 5 « areas », dans le même esprit que les groupes de l’Euréférentiel PID. Cette structure suit le fondement (ontologie !) des activités des informaticiens, c’est-à-dire produire et manager des applications informatiques. : planifier un projet informatique (Area A), le spécifier et le concevoir (B. Build), le mettre en oeuvre (C.Run), assurer le support (D.Enable) et enfin manager ( incluant la qualité..) (E.Manage). Ce qui correspond à peu près à l’organisation du référentiel français du Cigref, un des trois référentiels utilisés au départ pour ce travail.
  • Une correspondance est établie entre ces 5 niveaux de compétence et 6 (les plus élevés) des 8 niveaux de qualification de l’ EQF (pour European Qualifications Framework ou CEC pour Cadre Européen pour la Certification), avec un petit problème arithmétique (5 = 6),  résolu en appariant Comp. 2 et EQF 4 et 5.

Pour cette communauté, ce référentiel constitue une « norme » (il est d’ailleurs promu par le CEN).

Je suis simplement scandalisée par le titre très général qui peut s’appliquer absolument à n’importe quel référentiel de compétences : ils ont oublié simplement le contexte dans le titre : TIC en français / ICT en anglais (ou plutôt Technologies de l’information/IT). Et surtout la récupération du nom de domaine : ecompetences.eu (bien sûr, les premiers arrivés sont les premiers servis ….)

Localisation du référentiel http://www.ecompetences.eu/ 1936,e-CF+in+action+-+downloads.html
Info sur le blog du Cigrefhttp://www.cigref.fr/cigref_publications/2008/10/2008—towards.html

Publicités

Une réflexion sur “Référentiel européen des compétences du secteur de l’Informatique

  1. Pingback: Union européenne et référentiels « formation – travail – compétences  : déploiement d’une politique publique européenne ? | «Métiers et Compétences en InfoDoc

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s